Petite visite à la pierre tournoire de Montmerrei

L’Orne regorge de jolis petits sites historiques. Pour remonter à l’époque gauloise, rien de tel que d’aller voir quelques mégalithes.

A Montmerrei, à quelques kilomètres de la ville de Sées, dans les bois, se trouve un site qui a du être dédié aux cérémonies druidiques : la pierre tournoire et le fauteuil de César.

et un peu d’histoire extrait du Bulletin de la société normande d’études préhistoriques – 1895 : 

A mi-côte, sur la colline située en face et à un kilomètre du camp du Châtellier, au pied duquel coule le petit ruisseau des Vallées ou des Prés-Jean, parmi les ajoncs et les bruyères, on aperçoit une large pierre de la forme d’un carré long, mesurant 4m30 de long sur 3m30 de large et 0,65 d’épaisseur; son contour est de 06m65 à cause des saillies qu’elle présente de deux côtés; elle peut peser de 28 à 30,000 kilogrammes.

Par ses dimensions, la Pierre-Tournoire se trouve être le plus grand dolmen de l’Orne. Il était presqu’entièrement couvert de terre et d’herbe du côté de la pente du coteau, mais il a été dégagé en 1880 par M. H. Sevrai et M. l’abbé Mallet, qui ont également exploré le dessous sans y rien trouver; la table du dolmen repose sur trois supports.

A quelques pas plus haut, se trouve, paraît-il, un autre dolmen plus petit. Ces deux monuments ont leurs angles tournés vers les quatre points cardinaux.

On raconte des légendes sur la Pierre Tournoire. Elle recouvre, dit-on, des monceaux d’or, mais on n’ose y toucher, car c’est la demeure du diable. Il paraît cependant qu’un jour tous les habitants de Montmerrey se réunirent et attelèrent leurs chevaux sur cette pierre pour la tirer de sa place; Mais, ajoute le récit, leurs efforts furent inutiles. Seulement, dit-on encore, tous les ans, la veille de la Saint-Jean, au soleil levant, elle s’ébranle d’elle-même, se dresse, puis retombe pesamment pour ne se relever que l’année suivante.

Certains affirment que s’asseoir sur le fauteuil de César provoque des visions. Par ailleurs, la pierre tournoire est connue pour ses vertus de fertilité. Quoiqu’il en soit l’énergie qui se dégage de l’endroit est très forte.

 

Un samedi au centre tibétain d’Aubry le Panthou

Samedi dernier, j’ai vécu un dépaysement total. A 30 minutes de la maison, je suis allée avec mon groupe de yoga au centre tibétain Vajradhara-Ling (Le Jardin du Porteur de Diamant).

Voici en quelques photos un aperçu des lieux. Cet aperçu ne rend pas compte de l’ambiance qui règne là-bas, ni de l’énergie que l’on peut y ressentir. Pour cela, il faut y aller ….

DSCF1651 (2)

l’entrée des lieux

Lire la suite

Les châteaux et belles demeures autour de Sées

On parle beaucoup des châteaux de la Loire et pour cause, 31 merveilles de l’Anjou à l’Orléanais en passant par la Tourraine.

Savez-vous qu’autour de Sées dans l’Orne, on compte une vingtaine de châteaux, villas et belles demeures ?  Je les ai découvert récemment en fouinant sur le site Delcampe à la recherche de cartes postales anciennes sur ma bonne ville de Sées.

Lire la suite