La maîtrise de l’amour : explication de texte (partie 2)

« L’homme qui ne croyait pas en l’amour »

banner-1090852_640

Ce chapitre raconte l’histoire d’un homme qui ne croyait pas en l’amour. Il disait à qui voulait l’entendre que l’amour n’existait pas.

« Un jour, il rencontra La Femme, celle qui semblait exactement faite pour lui, en tout point. Il en tomba amoureux, éperdument. Comme il doutait de l’amour, il a fait de cet amour quelque chose d’extrêmement fragile et précieux. La chose la plus précieuse de toute sa vie, mais aussi la plus fragile de toute sa vie. Puis il a confié cet amour – infiniment précieux et fragile – à la femme. Il lui dit que cet amour était précieux et fragile et il le lui répéta encore et encore.

heart-986945_640

Ce qui devait arriver, arriva : il avait tant peur que la femme abîme cet amour qu’elle finit par l’abîmer. A trop mettre de pression et de responsabilité sur l’autre, l’amour lui échappa des mains et se brisa.

L’homme reprocha durement à la femme sa maladresse et lui fit de nombreux autres reproches. Il partit, ne croyant définitivement plus à l’amour. »

L’amour est certes précieux mais à force de le mettre sur un piédestal, il devient inatteignable. Il demande alors une perfection que personne n’est capable d’atteindre, sachant que nous avons chacun notre propre représentation de la perfection. L’amour devient alors très fragile et ne supporte aucune frustration, aucune adaptation, aucun compromis.

L’amour est cependant comme la vie, chaque jour différent. Pour l’entretenir et le faire durer, il faut chaque jour y travailler mais aussi accepter les frustrations, les adaptations et les compromis. Chaque partie du couple travaillant à faire grandir cet amour.

raspberries-215858_640

Une autre erreur est de croire quel’amour est extérieur à soi comme un objet. L’amour, comme nous l’avons vu dans « la cuisine magique », vient tout d’abord de nous, de notre cœur. C’est parce que nous nous aimons et que nous sommes riches de ce sentiment que nous pouvons le distribuer à l’extérieur, sans en attendre quelque chose en retour.

Celui avec qui nous allons partager l’amour véritable ne viendra pas combler un manque, parce que nous avons déjà tout en nous. Nous aurons juste le plaisir d’être ensemble, de partager une partie de notre chemin de vie.

L’exercice n’est pas facile mais il vaut la peine de s’y consacrer, car les relations qui en découlent sont plus simples, plus faciles. Vous ne pouvez pas être blessé par l’autre, il ne vous ôtera rien puisque vous êtes auto-suffisant en amour. Vous apprendrez aussi à vous séparer des relations toxiques.

Quelle liberté !

valentines-day-1130005_640

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s